Fille du Peuple...

" Les hommes font l'histoire, mais ne savent pas l'histoire qu'ils font. " Karl Marx

samedi 22 février 2014

Manosque Citoyenne : une liste et un programme populaires


Manosque, cité millénaire au riche passé, située entre Luberon, Durance et Verdon, à une heure de la mer et de la montagne, offrant un cadre de vie incomparable avec ses 300 jours de soleil par an…dans un environnement d’exception...


Mais Manosque dépérit...l'UMP l'étouffe depuis plus de 10 ans maintenant. Spéculation immobilière, désertification du centre ancien, liens sociaux qui se désagrègent, services publics qui se meurent, agriculture menacée...

Fort heureusement, les élections municipales approchent, et les 23 et 30 mars 2014 permettront aux citoyens manosquins de se réapproprier leur Commune et cadre de vie.

C'est à cette fin que la liste Manosque Citoyenne est née. Initiée par le Front de Gauche dès le 2ème semestre 2013, cette liste, conduite par Martine Carriol, est, avant tout, citoyenne. Composée de citoyens de tous horizons, actifs comme retraités, fonctionnaires, ouvriers, agriculteurs, commerçants, encartés ou non...une "mayonnaise" à l'image du peuple manosquin. Des couleurs variées pour dynamiser notre vie locale. Des valeurs unanimement ancrées à gauche...

...........................................................
Notre Projet Politique pour la Ville et la DLVA[1]

Notre démarche citoyenne, initiée et soutenue par le Front de Gauche (FDG), a pour objectif de réconcilier les Citoyennes et les Citoyens avec l'action politique afin qu'ils prennent toute leur place dans ces Élections Municipales pour transformer Manosque selon des critères humanistes.

Le mieux vivre de chacun, et son corollaire le mieux vivre de l’ensemble de la population, sont la boussole de notre projet avec une ambition:
Faire de Manosque une Ville Dynamique et Solidaire où il fait bon Vivre Ensemble

Nous combattons l’acte III de la décentralisation et sommes pour une intercommunalité (DLVA) fondée sur la solidarité et des projets partagés pour le bien commun, l’équilibre et le développement harmonieux des territoires dans le respect de chacun.

Notre dynamique progressiste redonnera du contenu aux principes républicains de notre Nation : Démocratie et Liberté, Égalité, Fraternité.
Démocratie et Liberté, outil central de notre action, associant systématiquement la population aux projets importants (intervention et consultation) pour la ville et la DLVA, rendant ainsi les manosquines et les manosquins acteurs du présent et de l'avenir de leur ville,
Égalité, ligne constante de nos interventions en vue d'éradiquer les fossés sociaux et culturels,
Fraternité, préoccupation permanente visant à construire un réel vivre ensemble.
Notre ambition pour Manosque et ses habitants est en totale rupture avec les politiques d'austérité, de rigueur, de régression sociale imposées par les gouvernements successifs et la municipalité sortante qui n'ont eu pour effet que d'accroître les profits des privilégiés et d'empêcher de répondre aux besoins sociaux des populations. De même nous combattrons les thèses de l’extrême droite visant à diviser la population en dévoyant la colère légitime des victimes de la régression sociale vers la désignation d’un bouc-émissaire encore plus démuni.

Ce projet de gauche, construit sans concession au libéral-socialisme actuel, élaboré par des citoyens dépassant le simple cadre des organisations du Front de Gauche, a pour objectifs politiques: rendre aux Manosquin(e)s le goût de vivre ensemble en dehors de tout clivage ethnique, social, religieux, culturel; prioriser l'implication citoyenne dans la Cité; mettre un terme à l'urbanisation anarchique et au foncier spéculatif; stopper l'étalement urbain et le mitage foncier; revenir à un développement maîtrisé de la Ville à partir d'un urbanisme prospectif à long terme incluant la revitalisation du centre ville; développer une économie sociale et solidaire et une agriculture des réseaux courts; favoriser les Services Publics et les Régies Publiques afin de dé-financiariser les biens communs; favoriser l'accès de tous à l'éducation populaire, la culture, ...

Une Ville pour retrouver la qualité de la Vie:
Promouvoir une autre manière de vivre la Ville en donnant la priorité à l'Humain et non à la finance ou à l'immobilier spéculatif, en améliorant les transports en commun et les conditions de circulation, en visant un aménagement équilibré du territoire et en permettant une dynamisation du Centre Ville comme lieu de vie, d'animation culturelle et d'activité commerciale de proximité; mettre en place un urbanisme prospectif qui, via le PLU et le SCOT notamment, sera l'outil de planification permettant de stopper l'étalement urbain destructeur de terres agricoles et d'espaces naturels; créer des emplois pour les habitants; assumer et réaliser la mixité sociale en combattant les ghettos tant de pauvres que de nantis; lutter contre le "mal logement" et atteindre enfin les 20% de logements sociaux dont le manque fait cruellement défaut aux populations les moins favorisées et pénalise les comptes de la Ville (260.000 € de pénalités en 2013); mettre un terme à la spéculation des marchands de biens; repenser la Ville et le schéma des transports gratuits pour permettre l'accès aisé aux biens communs, à la culture, aux sports et aux loisirs quel que soit son milieu social, son quartier, sa situation de handicap, ….; rénover l'habitat indigne permettra, dans le cadre d’une politique énergétique pertinente et des choix qui en découlent, de réduire les factures des citoyens et d’améliorer leur confort tout en donnant la priorité au savoir-faire des entreprises locales (BTP, artisanat, …)."
Intégration et Vivre ensemble
Encourager un mouvement associatif fort porteur des valeurs de la République et de la laïcité permettant de se projeter dans un avenir commun par-delà nos différences et de laisser à distance les replis identitaires, les cléricalismes et les tentations communautaristes.
Garantir la sécurité, l'entretien des espaces de vie, la tranquillité des citoyens et bannir la vidéoprotection, véritable atteinte à la vie privée, coûteuse, inefficace et ne servant que des "lobbies" privés.
S'adresser à tous les âges pour donner les moyens de leurs ambitions aux jeunes, préserver leur quiétude aux plus anciens et fournir des raisons d'espérer à tous.
Dé-financiariser les biens communs.
Se réapproprier collectivement le Bien Public en priorisant le recours aux Services Publics (santé, énergie, école, …).
Retirer du secteur marchand les biens communs essentiels en dynamisant et créant les régies publiques nécessaires (eau, crèches, restauration collective, ramassage des déchets,...) moins coûteuses, plus transparentes, plus économes en ressources naturelles, qui permettent de maîtriser la filière, d'envisager les investissements, de définir un niveau de gratuité pour l'indispensable à la vie, en associant les Citoyennes et les Citoyens aux décisions, au contrôle et à la gestion de ces structures.
Pour ce qui est de l'eau (bien public par excellence), nous dénoncerons le contrat avec la SAUR et retournerons en régie publique.
S'appuyant sur des expériences menées en matière de chauffage, de gestion des déchets, de restauration collective, de services funéraires, de fibre optique, de petite enfance,...nous lancerons débats et études en vue d'un retour en régie publique.
Une économie diversifiée, productrice d’emplois et de cohésion sociale:
Instauration à la DLVA d'un Conseil Économique, Social Environnemental instance consultative émettant des avis et des propositions et d'une Cellule Économie accompagnant les communes pour créer et développer de nouvelles activités.
Valorisation et développement d'une agriculture respectueuse de la nature et de la santé des populations.
Ces changements environnementaux, socio économiques et culturels donneront à Manosque un nouveau souffle. Ils la rendront plus attractive pour tous les secteurs d'activité (industrie, commerce, tertiaire, tourisme,..), La municipalité agira pour la défense et le développement de l'emploi pérenne dans des conditions de travail et d'hébergement décents pour les travailleurs de tous les secteurs, notamment ceux du chantier ITER.
Faire place à l'ESS (Économie Sociale et Solidaire) qui privilégie l'utilité sociale de la production, se soucie de son impact environnemental, valorise la démocratie sociale au sein de l'entreprise et développe une autre logique. Favoriser l'essaimage de Coopératives d'Activités et d'Emplois afin de développer une alternative en permettant de répondre à à la volonté d'entreprendre tout en sécurisant le parcours des entrepreneurs-salariés et rompre la solitude de leur parcours.

L'implication populaire: une chance et une nécessité !
Aux antipodes de la conception des Élus Techno-Gestionnaires, elle permettra de redonner aux Manosquines et aux Manosquins une ambition collective, de leur fournir les outils pour gérer les contradictions et les tensions, de favoriser les espaces démocratiques (votation, débats, budgets participatifs, CIQ redécoupés et avec de nouvelles prérogatives, salles de réunions accessibles et gratuites, mise à disposition des moyens matériels municipaux,...) et de proposer des Élu(e)s militants et disponibles.

Manosque le 9 novembre 2013

[1] DLVA: Communauté d'Agglomération "Durance-Luberon-Verdon Agglomération" qui regroupe 26 communes et plus de 60.000 Citoyens.
................................................................................................................................................................

La présentation de la liste "MANOSQUE CITOYENNE" sur les ondes de FRÉQUENCE MISTRAL
Pour écouter l'émission, cliquer sur le lien à la date du 23 janvier 2014:
http://www.frequencemistral.net/ ou : http://fm.manosque.free.fr/Emissions/Journal/Jrl20140123%20-%20Election.mp3

...................................................................................................................................................................

Manosque Citoyenne a fait le choix de la participation, afin que chaque citoyen puisse s'exprimer, débattre, émettre ses propositions pour un meilleur avenir commun. Elle propose depuis le 22 janvier 2014, et avec l'enthousiasme des manosquins, des réunions publiques portant sur différents thèmes tels que :




 La revitalisation du Centre ancien

 Salle Quintrand - 30 janvier 2014 à 18h30

              Presse






 Le Logement : un droit pour TOUS !

 Café Le Mistral - 03 février 2014 à 18h30

              Presse





Services Publics et Régie publique de l'eau
Salle Quintrand - 10 février 2014 à 18h30

             Presse



Et de nombreuses autres rencontres passées (Un avenir pour tous à Manosque) et à venir...



E.L